L'invitation au voyage

Visuels de saison (réalisation des photographie et photomontage)
Rédaction de textes
Avant-programme
Programmes adulte 80 à 100 pages

Programmes Enfant 40 à 60 pages
Invitations
Affiches 40×60, Abribus…
Annonces-presse
Cartes d’abonnement
 

Pour cette saison 2012, la ville de Schiltigheim accueillait une nouvelle salle : Le brassin. L’occasion de remettre à plat la charte graphique et de plus globalement mener une réflexion sur la cohérence de la communication. L’arrivée de cette nouvelle salle a été pour moi l’occasion de soulever le problème.

En effet, peu de gens se rendaient compte que la salle des fêtes de Schiltigheim et le Cheval Blanc étaient les salles d’une même saison culturelle orchestrée par Schiltigheim culture. Cela était en partie du à la contrainte de la présence, depuis des années, d’un cheval blanc sur les affiches. Celui-ci était associé à la salle du même nom créant ainsi la confusion. La deuxième raison était l’absence de mise en avant de la ville de Schiltigheim et de son service culturel.

Nous avons donc décidé d’abandonner la présence systématique du Cheval Blanc sur les affiches. Nous avons également travaillé sur la création d’un cartouche Schiltigheim Culture. Celui-ci permet de mettre en avant la ville de Schiltigheim et d’y associer les trois salles. Le nom de la saison a été conservé pour continuer le lien avec les saisons précédentes. Graphiquement, la charte incluait que ce cartouche soit en bas de page à droite, comme une signature. Pour les affiches, il a été décidé de laisser une grande place au visuel. L’idée était d’intriguer, d’absorber, de faire rêver et de laisser ensuite les gens regarder toutes les infos pratiques. Cette charte est amené à être conservée, déclinée au fil des années. Vous en trouverez une déclinaison pour la saison 2013.

Pour cette édition 2012, le thème du voyage a été proposé.  Ce voyage imaginaire a été inspiré par l’univers de magritte. Comme les autres années, photographies, photomontages et rédaction de petits textes “récréatifs” ont enrichi ce thème.